Affichage de contenus web Affichage de contenus web

Avant le début des tests, chaque joueur est référencé anonymement avec un numéro qu'il conserve sur toutes les épreuves. Ce numéro est installé dans le logiciel FFR d'évaluation.


Quatre jurys de cinq superviseurs (un CTS et quatre diplômés d'état reconnus qualifiés)
A chaque match, tous les joueurs par ligne a effectif total ou effectif réduit (1ère, 2nde, 3ème, charnière, centres, arrière/ailiers) sont évalués par les 5 superviseurs.

Ces derniers changent sur chaque séquence de ligne et d'équipe pour croiser les évaluations
A la fin de chaque rencontre les notes de chaque superviseur sont saisies immédiatement par informatique

Les critères d'observation sont les suivants:

Potentiel:

  • Technique

  • Physique

  • Engagement

Chaque joueur se voit ou non attribuer une lettre en fonction de ces critères:

  • A   3/3

  • B   2/3

  • C   1/3

  • D   0/3 

 

Ainsi chaque joueur peut obtenir à partir de 0 à 5 notes, 0 à 15 points par séquence.
Ces notes sont rentrées dans le tableur fédéral qui calcule sur l'ensemble des évaluations une moyenne ainsi qu'un classement en fonction du pourcentage de notes obtenues (évitant à un joueur classé une seule fois A d'être le premier du concours)
Ceci permet en fin de journée d'obtenir une hiérarchisation des joueurs qui ne tient pas compte de leur provenance (Pôle de Béziers et Pôle de Hyères)
Enfin au regard du nombre de places disponibles sur chaque pôle si la hiérarchisation permet ainsi de dégager les meilleures notes et donc les incontournables, le jury peut être amené à statuer sur chaque joueur reçu mais aussi sur les égalités "proches" des derniers classés.

Pour cela le classement est affiné et confirmé:

  • à partir des résultats des tests physiques

  • à partir de l'analyse du dossier scolaire

  • à partir d'éventuels retours de comportements déviants au sein de son club 

 

Le jury entérine à la suite la hiérarchisation finale soumise à la DTN qui valide sous quinzaine.