L'histoire du lycée L'histoire du lycée

« Les Grands Hôtels de Costebelle » étaient situés à l'emplacement du Lycée même de Costebelle. Alexandre Peyron, arrière-grand-père de Martine Peyron, que nous avons reçu le vendredi 12 octobre 2012 au lycée, a fait construire ces trois Grands Hôtels de luxe pour accueillir l'aristocratie européenne, en majeure partie anglaise.  Originaire de  Carqueiranne, il était parti faire ses classes de cuisinier à Lyon, d'où il est parti exercer son métier de chef en Angleterre et a épousé une anglaise Emily Jane Churchman (1850-1928).

Revenu dans sa région natale et connaissant  parfaitement les goûts des Britanniques ce Carqueirannais anglicisé, qui avait en outre le sens des affaires, comprit tout de suite que le site de Costebelle (climat très doux, très belle vue, proche de la mer, etc.)  pouvait facilement attirer une clientèle anglaise. Il achète en 1870 une villa à Costebelle sur le site de l'Ermitage, et la transforme en pension de famille. Comme les affaires devenaient florissantes, il décide en 1875 d'édifier à la place de cette pension familiale  un hôtel de luxe, le Grand Hôtel de l'Ermitage. S'associant à Richard Corbett, capitaine de l'Armée des Indes et vice-consul d'Angleterre à Hyères, il fait construire en 1881 le Grand Hôtel de Costebelle, qui recevra la reine Victoria et qui est devenu aujourd'hui l'internat du Lycée Costebelle, rapidement suivi par l'ouverture du Grand Hôtel d'Albion en 1886, (notamment grâce à des capitaux provenant de la famille de sa femme). Ces trois grands hôtels deviendront tous propriété d'Alexandre Peyron  et resteront longtemps les plus beaux fleurons de toute l'hôtellerie hyéroise. Réunis en un même ensemble, « Les Grands Hôtels de Costebelle » constituent une grande station climatique et sportive autonome, entre ville et mer, parfaitement adaptée aux besoins des Anglais. Ermitage, Costebelle, Albion, permettaient aux résidents de mener, dans le luxe, une vie tranquille à l'écart de la ville et de pratiquer les activités à la mode. Sur place s'offrent de nombreux jeux de plein air, des promenades dans les sous-bois de pins et des jardins à l'anglaise plantés de palmiers. L'équipement sportif de haute gamme comprenait un golf dix-huit trous de 4375 mètres, premier du genre sur la Côte d'Azur, un lawn-tennis (5 courts), un croquet-club (5 croquets), un badminton, des écuries, et plus tard la première piscine de la Côte d'Azur …bref le grand luxe. En plus les fidèles anglicans pouvaient pratiquer leur culte dans l'English Chapel du Grand Hôtel de Costebelle (dans laquelle logeait le chapelain).

Martine Peyron nous a précisé que la Reine Victoria, impératrice des Indes, a séjourné dans l'aile gauche du Grand Hôtel de Costebelle (notre internat), sa suite et ses domestiques occupant le Grand Hôtel de l'Ermitage. 

contact.livre@yahoo.fr - http://livrereinevictoria.free.fr