Voyage en Guyane

Aujourd’hui, nous étions mercredi 27, nous sommes allés au lycée Michote pour prendre part à un mayouri. Nous avons eu l’occasion d’assister à une démonstration de percussion réalisée par des élèves collégiens de Cayenne. Nous avons pu voir des costumes et des danses traditionnelles créoles, auxquelles nous avons participé. Ensuite nous avons réalisé la peinture d’une fresque au sein même de l’établissement.
Le midi, nous avons eu la chance de manger un impressionnant buffet préparé par de collégiens en section SEGPA. Les plats proposés étaient typiques de la Guyane. Nous nous sommes régalés.
L’après midi, les différents groupes participants à l’erasmus + se sont séparés  pour faire des activités chacun de leur côté. Notre groupe est allé à la piscine, puis nous sommes rent
ré pour faire un barbecue.
 
 

 

 

  

Le point de ralliement était fixé à l'aéroport de Marignane à 5h du matin, et malgré ce détail, personne ne manquait à l'appel et nous pûmes embarquer pour le premier vol, l'esprit rempli de rêves et d'excitation... Arrivés à Charles-de-Gaulle, nous prîmes le bus pour Roissy et empruntèrent le Boeing 777 de 10h pour Cayenne. Le vol fut long : 8 longues heures à attendre avec impatience les futures découvertes et aventures qui allaient remplir notre panier d'expériences. Le vol se passa sans encombre, et dès que nous débarquâmes, le point choc fut ressenti par tous, ce détail qui nous suivrait toute la semaine, et avec qui nous devions nous accoutumer : la chaleur, certes, une chaleur comme nous en connaissons tous les étés, mais cette chaleur était humide, elle entrait dans vos poumons, échauffait les passions et nous rongeait jusque dans nos talons ! 
Outre ce fait, (nous savions que la climatisation serait notre meilleur compagnon) les Allemands et les Roumains vinrent à notre rencontre et il faut dire qu'il se montrèrent fort sympathiques... Les présentations effectuées, le mini-bus nous attendait pour nous mener à nos résidences d'été : un motel, avec sa magnifique piscine, sa salle de bal et ses terrains de tennis. 
Puis l'envie nous prit de visiter la plage, pauvres de nous, elle était souillée par les algues échouées, submergée par les déchets et le vent soufflait à mesure que l'on progressait.
Pour finir cette journée, nous nous sustentâmes d'un savoureux dîner des plus plus mémorables, accompagné d'ananas et d'un délicieux poulet boucané ! La soirée terminée, nous allâmes nous coucher, vers minuit passé (heure Française ne vous déplaise).