Bienvenue sur le site internet
du Lycée des Métiers Jean-Baptiste BROCHIER.

Contact téléphonique : 04 91 17 88 30
Contact par mail : ce.0130064z@ac-aix-marseille.fr
Fax : 04 91 17 88 39

À la une ! À la une !

Cérémonie 2018 de remise des diplômes

Afin de remettre leur diplôme aux heureux lauréats session 2018, le lycée des Métiers JB Brochier organise une cérémonie
le mardi 13 Novembre 2018 à partir de 17h30 en présence des élus municipaux et régionaux.
 
Si vous n'avez pu assister à la "Cérémonie de remise des diplômes", vous pourrez venir retirer votre diplôme (en justifiant votre identité) au secrétariat des élèves du lycée JB Brochier ou vous faire représenter par une tierce personne. Si vous vous faites représenter, la personne devra se munir de sa  pièce d'identité, de celle du lauréat et d'une procuration (cliquer ici/documents/34798264/58906082/procuration+retrait+diplome.pdf/468b912b-ab5c-42cc-a4a7-7e63a81e79f5 ).
 

Les Arts appliqués, à la croisée du cirque et de la petite enfance…..

La classe de CAP AEPE (Accompagnant Educatif à la Petite Enfance) a travaillé avec l’enseignante d’arts appliqués et une plasticienne, Sarah ANSTETT, à la réalisation d’un décor de spectacle, en partenariat avec ARCHAOS (pôle national des arts du cirque Méditerranée).

Le décor est inspiré des mobiles de l’artiste Alexander CALDER, et de MONTESSORI, avec un point commun : le mouvement.

Forts des premières connaissances qu’ils ont d’un nourrisson, les lycéens ont réfléchi à développer toutes sortes de jeux et matériels sensoriels ou éducatifs permettant l’éveil tout  en respectant  le rythme de développement du bébé et en prenant en compte son champ de vision réduit.

Chaque équipe a ensuite conçu  le projet d’un mobile géant et réfléchi à sa réalisation. Le résultat est étonnant !
  

Ce travail est exposé dans la Rotonde du lycée. Il a  été présenté à tous les élèves lors de la journée d’intégration des 2ndes.

        
 


Vivre les situations pour mieux les comprendre

Vivre les situations pour mieux les comprendre.

Afin de mieux prendre conscience des difficultés d’une personne âgée et appréhender ses besoins dans tous les actes de la vie quotidienne, un projet a été proposé aux 60 élèves de terminale ASSP (Accompagnement Soins et Services à la Personne), en partenariat avec l'association ALEP, visant à promouvoir la bienveillance, à former les élèves à un accompagnement de qualité, en lien avec le référentiel de techniques professionnelles.

Les élèves de formation ASSP sont amenés à prendre en charge des personnes en perte d'autonomie du fait de leur âge ou d’un handicap. Afin de lever certaines appréhensions chez eux et favoriser la notion d'empathie, un simulateur de vieillissement leur a permis de comprendre les difficultés rencontrées (déplacement en fauteuil roulant ou champ de vision réduit).

Appendre la tolérance, améliorer la qualité de services, perfectionner son comportement et renforcer le mieux vivre ensemble sont les objectifs du projet « handicap » .  

 


Les lycéens courent pour ELA

Dans le cadre d'un projet commun de sport adapté, des élèves du lycée professionnel Jean-Baptiste Brochier et de l’Institut d'Education Motrice Saint Thys ont participé, vendredi 18 mai 2018, à une course solidaire au profit de l’association ELA.

Courir ensemble pour ELA c'est l'engagement qu’ont pris en début d’année des élèves lorsque le partenariat entre l'Institut d'éducation motrice (IEM) Saint Thys et le lycée professionnel Jean-Baptiste Brochier a vu le jour.

 Les élèves de Terminale bac pro Accompagnement, soins, services à la personne (ASSP) ont ainsi été sensibilisés au handicap toute l'année dans le cadre d'un projet commun de sport adapté. Cette action s’inscrit tout naturellement dans le référentiel de ce bac pro et contribue plus largement au « vivre ensemble », à l’acquisition de valeurs républicaines dont bien sûr l’égalité, la fraternité, la solidarité.

 La mobilisation de ces jeunes a permis de récolter des fonds  au profit de l'association ELA qui œuvre pour soutenir les familles concernées par la leucodystrophie et aider la recherche.

 Cette course, où les élèves de terminale prêtent symboliquement leurs jambes aux personnes touchées par une leucodystrophie, a permis de partager un moment de vie et restera dans l’esprit de tous les participants comme un moment inoubliable prolongé par l’accueil des élèves de Saint Thys au lycée Brochier le 28 mai.

 Bravo à toutes celles et ceux qui se sont impliqués dans ce projet.

             http://cache.media.education.gouv.fr/image/2-Toute_l_actualite_de_la_DSDEN13/72/5/Course_ELA_960725.png


Le projet Accélérateur Citoyen

Les étudiants du BTS Mode Vêtement ont participé au projet "entrepreneurs de demain" et vous présentent des idées d'entreprises avec les produits auxquels ils ont pensé.


Accéder à la vidéo

 

Massenet et Vivaldi s'invitent au lycée

La semaine précédant les vacances de Noël a été l’occasion pour les élèves du Lycée des métiers Jean-Baptiste Brochier de s’immerger dans l’univers de la musique classique. Pendant leurs cours d’atelier, au CDI et au foyer ils ont pu découvrir des compositions ne correspondant pas forcément à leur univers musical habituel. Une semaine durant laquelle les oreilles ont été bercées de concertos, opéra, jazz et instrumentaux à divers moments de la journée. Le bouquet final de cette semaine a été le concert donné le jeudi 21 décembre 2017 par des élèves de la section Bac Techno Danse et Musique du lycée Thiers de Marseille.

Passée la première surprise en découvrant un piano, une contrebasse, une flute traversière dans la rotonde du lycée, les élèves ont répondu à la demande du chef d'orchestre "faire le silence pour que la musique rompe ce silence" car c'est ainsi que débute un concert classique.

http://cache.media.education.gouv.fr/image/2-Toute_l_actualite_de_la_DSDEN13/35/2/concert_web4_873352.jpg
 

Les jeunes musiciens ont interprété, entre autres, la méditation de Thais de Massenet, Dolly de Gabriel Faure et Marine, le Concerto en La mineur d Antonio Vivaldi.  Tout le monde s’est laissé emporter, bercer, par les chœurs, les instruments, les notes, les voix... L’écoute était de qualité, bravo aux élèves.

http://cache.media.education.gouv.fr/image/2-Toute_l_actualite_de_la_DSDEN13/35/5/concert_web2_873355.jpg             http://cache.media.education.gouv.fr/image/2-Toute_l_actualite_de_la_DSDEN13/35/8/concert_web3_873358.jpg

Cet interlude musical a été suivi par des échanges chaleureux et festifs entre les lycéens des deux établissements autour du piano. Félicitations à tous les élèves pour cet instant magique.


Nos élèves ont du talent

Ventilo, journal culturel gratuit marseillais publie dans son numéro du 24 Janvier au 6 Février un article écrit par les élèves de 2nde Bac Pro GA1. Si dans l’année, vous effectuez une sortie culturelle avec vos élèves, ces derniers peuvent rédiger un compte rendu qui sera publié. 
Pour lire l'article, cliquer ici.


Journée d'intégration au lycée

Le mercredi 27 septembre 2017, à l’occasion de la journée du sport scolaire, les élèves du lycée Jean-Baptiste Brochier ont organisé une fête d’intégration à l’intention de leurs camarades nouvellement arrivés en seconde.

Quelle n’a pas été la surprise des Secondes apprenant qu'ils commenceraient l'année par une fête. Cette fête d’intégration, pour leur souhaiter la bienvenue, a été préparée par les "anciens", élèves de première, de terminale, de 2e année de CAP ou de BTS du lycée des métiers Jean-Baptiste Brochier.
Lycéens et étudiants ont ainsi présenté les filières (mode-vêtement, carrières sanitaires et sociales, tertiaire administratif) ainsi que les contenus d'enseignement. Les secondes ont visité l'établissement, guidés en cela par les élèves de 1ère bac pro Accueil.

Au programme, découverte des ateliers et salles spécialisées, concours scientifiques, "rencontres poétiques", chansons anglaises, italiennes, espagnoles, diaporamas mettant en valeur les actions et travaux de l'an passé (arts appliqués, voyages, mobilités à l'étranger....), présentation de la maison des lycéens et de l'espace de médiation.

Cette journée, couplée à celle du sport scolaire, a été l'occasion de remettre les prix sportifs. Les filles, vice-championnes de France de Kick Light, ont reçu médailles et coupe de la part de M. Paret, directeur régional de l'UNSS et M. Robert, vice-président de la fédération française.
Les élèves ont aussi pu pratiquer les activités proposées dans le cadre de l'association sportive.

Pour clôturer cette journée, la communauté scolaire a assisté à un défilé organisé par les sections mode et maroquinerie en dégustant les gâteaux réalisés par les élèves des sections Accompagnement Soins Services à la Personne et Petite enfance.

 


 


Le devoir de mémoire et la démarche citoyenne des élèves du lycée

Tout au long de l'année scolaire 2016-2017, dans le cadre du projet  « 100 témoins, 100 écoles » mené en partenariat avec l’association  « Paroles d’hommes et de femmes », les élèves du lycée professionnel Jean-Baptiste Brochier ont eu l’occasion de rencontrer d’anciens résistants, déportés et immigrés afin d’échanger sur leur parcours, leur vie et leur engagement.

Ce projet avait pour objectif de créer du lien entre les aînés migrants et les jeunes afin que la mémoire et le parcours des uns puissent être utilisés comme un outil éducatif auprès des plus jeunes. Il visait également à créer un lien social et faire naître une réflexion sur leur propre environnement et leur propre parcours.

 

Plusieurs rencontres ont eu lieu au cours de l’année scolaire :

  • Le mardi 25 avril 2017, Chakavak Bozorgmeh, juriste à la cour internationale de La Haye, d’origine iranienne, agée de 38 ans, a raconté son enfance pendant la guerre Iran Irak et a décrit la rigueur du  régime islamique de la république iranienne. Son parcours scolaire remarquable a impressionné les 60 élèves de première Bac professionnel ARCU et ASSP présents.
  • Le vendredi 24 mars 2017 a eu lieu au Lycée des métiers Jean-Baptiste Brochier une rencontre émouvante et enrichissante entre M. Szumanski et une classe de BTS « Métiers de la Mode et du Vêtement ». Né en 1924 en  Pologne, il est venu témoigner et dérouler ses souvenirs : occupation de son pays lors de la seconde guerre mondiale, activité de tout jeune résistant.  Il a donné à l’assemblée une leçon de courage, d’engagement et de lucidité, incitant les élèves présents à être des citoyens vigilants et engagés.
    Cette action s’inscrivait dans le cadre de la semaine d’éducation contre le racisme et l’antisémitisme et s’est déroulée en  présence du président et du vice président de l’Association pour le développement des relations intercommunautaires méditerranéennes (ADRIM).

 

  • Courant janvier, deux autres témoins étaient intervenus : Rony Lapommeray, Haïtien, emprisonné pendant la dictature de Duvalier, et Margarete Rennert qui a retracé son histoire de petite fille durant la seconde guerre mondiale. Antifascisme, féminisme et antiracisme sont autant de combats qu'elle défend encore aujourd'hui à l'aube de ses 80 ans.

 

Ces échanges riches et fructueux ont été préparés, en amont, par le professeur d’histoire des trois  classes qui a resitué la situation économique, géographique et historique des pays d’où sont originaires les témoins. Les élèves ont ensuite rédigé des lettres à l’attention de  chaque intervenant.

Ce type de rencontre inter générationnelle favorise ainsi une meilleure compréhension du monde et de l’Histoire.


 


La Mini-Entreprise « JBBijOux » des élèves du lycée

Depuis novembre 2016, les élèves de 1ère Gestion -Administration du lycée professionnel Jean-Baptiste Brochier de Marseille se sont lancés dans l'aventure d'Entreprendre pour apprendre (EPA) et ont créé une mini-entreprise JBBijoux. Le projet consistait à concevoir, fabriquer et commercialiser des bijoux diffuseurs de parfum.

Le concept retenu pour ces bijoux a été de loger une bille en céramique, imbibée de parfum, dans un pendentif ajouré pour ensuite en diffuser l'odeur sur plusieurs jours.

 

Le projet s’est déroulé en plusieurs étapes :

  • Séance de « remue méninge » pour faire émerger l'idée et trouver l’objet à créer qui puisse être commercialisé ;
  • Conduite d’une étude de marché pour en tester la viabilité ;
  • Simulation d’entretiens d'embauche avec Randstad pour finaliser l'organigramme de l'entreprise, c'est-à-dire définir la fonction et le rôle de chacun des 21 élèves ;
  • Conception des premiers modèles de bijoux (en métal, en cuir) ;
  • Réalisation d’une campagne de recherche de financement (dons et avances remboursables) ;
  • Recherche de fournisseurs et achat des fournitures nécessaires à la fabrication des bijoux ;
  • Fabrication de la mini-collection avec l’aide de la section maroquinerie du lycée pour les modèles de bijoux en cuir.

 

Le premier stand de vente s’est tenu lors des journées portes ouvertes du lycée Brochier le 4 mars 2017. A cette occasion plus de 50 bijoux ont été vendus.

 

La mini-entreprise JBBijoux tiendra également un stand à l’occasion de ventes organisées par EPA :

  • le 4 avril 2017 à l’Espace Potentiel à Marseille,
  • le 5 avril 2017 chez St Microélectronics à Rousset,
  • le 6 avril 2017 dans la galerie marchande Géant Casino à Istres.

 

Une demande d'autorisation a été envoyée au rectorat de l’académie d’Aix-Marseille afin d’y tenir un stand de vente.

Après la clôture des comptes, 20% des bénéfices ont été reversé à une association caritative, les 80% restant serviront au profit d’une activité ludique.

Les élèves participeront également au championnat régional EPA qui se déroulera en mai 2017.

 

L’ensemble de ces démarches leur ont ainsi permis de comprendre la vie d’une entreprise et de donner du sens à leur formation.

 

Partenariat entre le centre hospitalier d'Allauch et le lycée professionnel Brochier de Marseille

C’est à la suite d’une période de formation d’une élève de bac pro Accompagnement, soins et services à la personne (ASSP) du lycée Brochier dans l’Unité Spécialisée Alzheimer du centre hospitalier d’Allauch qu’a émergé l’idée d’un partenariat entre les deux établissements. Celui-ci a pris la forme de rencontres mensuelles, depuis janvier 2017, entre les élèves du lycée et les résidents du centre hospitalier.

 

En effet cette mise en situation professionnelle a été source de bienfaits pour tous, l’élève stagiaire, l’équipe de l’hôpital et les 4 résidents d’un âge avancé atteints de troubles de démences.

C’est ainsi qu’est né le projet de rencontres régulières, mensuelles, où les stagiaires du lycée se rendraient à  « La Maison des Collines » pour y rencontrer les résidents et réaliser avec l’équipe «  un atelier thérapeutique » en lien avec le thème du mois.

 

 

Le projet « manger main » doit permettre aux personnes très dépendantes (atteintes de la maladie d’Alzheimer) :

  • de conserver les gestes quotidiens voire de retrouver leur autonomie en se servant de leurs doigts pour s’alimenter ce qui suppose des repas adaptés préparés par les élèves,
  • de maintenir les sens en éveil (odorat, goût, toucher, mais aussi vue à travers les décorations des plats) et le plaisir de manger.

Dans certains cas, des troubles de la déglutition s’ajoutent à la problématique initiale et impliquent la préparation d’aliments mixés. 

Autant d’éléments dont il faut tenir compte et auxquels les élèves doivent s’adapter, bien encadrés en cela par l’équipe.

 

 

Les rencontres régulières permettent un parrainage intergénérationnel ainsi qu’un accompagnement personnalisé des personnes âgées. Ce sont de moments très attendus par les uns et les autres.

 

C'est ainsi que les résidents, leur famille, les membres de l'équipe hospitalière et les stagiaires ont célébré la galette des rois le 31 janvier 2017.  La trentaine d’élèves du lycée Brochier s’est activée de bon cœur, mettant la main à la pâte pour réaliser les galettes. Le geste est méticuleux et l’énergie communicative. Le rendez-vous est déjà pris pour les crêpes.

Les jeunes en formation professionnelle ont eu ainsi l’occasion de travailler avec divers partenaires : l’équipe soignante médicale et paramédicale, l’animatrice, le psychologue, l’ergothérapeute, la diététicienne, les cuisiniers, le service économat.

 

L’expérience humaine est riche d’enseignements et ce projet extrêmement formateur pour les élèves. Certains d’entre eux montraient dès la classe de seconde une réelle appréhension de l'approche la personne âgée. Cette expérience a levé les doutes et inquiétudes de part et d'autre. Le geste devient professionnel et les élèves donnent du sens à leur formation.