ITALIEN LVC
 

Pourquoi choisir l’italien LVC ?

 

Choisir une LVC (l’italien) permet non seulement de pouvoir déterminer quelles langues l’on désire présenter au Baccalauréat en tant que LVA, LVB ou LVC, en fonction des facilités d'apprentissage, mais permet également d’élargir les possibilités d’orientation future. En outre, les langues ont un poids important lors de l’obtention d’autres diplômes ou concours (BTS, diplômes universitaires, concours d’entrée aux grandes écoles…) dans l’enseignement supérieur, l’italien est représenté à l’université, comme dans les grandes écoles de commerce et d’ingénieur et les concours administratifs. C’est l’une des langues les plus importantes de la Communauté Économique Européenne et sa connaissance représente un atout dans les carrières touristiques, commerciales et industrielles.

 

Apprendre l’italien, c’est donc ajouter un avantage sérieux à chaque CV car, dans l’économie mondialisée, la maîtrise des langues vivantes est un atout majeur lors de la recherche d’un emploi.
 

C’est une langue latine, donc très proche – culturellement aussi – du français, et les progrès sont rapides dans son apprentissage. En apprenant l’italien, un travail se fait également sur le français par comparaison. Sa pratique donne accès à la culture classique, à la connaissance du patrimoine artistique et culturel italien (60% du patrimoine européen et 40% du patrimoine mondial).
 

De nombreuses industries et sociétés françaises ont leurs filiales et leurs correspondants en Italie ; de même l’Italie en France. Les deux pays sont, l’un pour l’autre, le deuxième partenaire commercial (avec 70 milliards d’euros d’échanges en 2012). L’Italie représente le premier marché pour les ventes de produits agroalimentaires français et constitue un des débouchés privilégiés pour les exportations françaises d’automobiles (12%) et de produits métallurgiques (10%).  Il est donc indispensable de parler la langue du pays avec lequel on veut commercer.

 

Dans notre lycée, l'italien LVC est une option où chacun peut trouver sa place. Tous les élèves de 2nde sont débutants ; on part de zéro et donc il n'y a pas de bons et de mauvais élèves, mais simplement un groupe d'élèves motivés. Choisir la langue italienne aura donc un impact considérable sur la réussite.

En 2nde, nous travaillons surtout les bases de la langue et le vocabulaire du quotidien afin que les élèves commencent à pouvoir s'exprimer sur des sujets de la vie courante.

L'année de 1ère apparaît comme une année de transition durant laquelle nous continuons à travailler la langue et à enrichir le vocabulaire, toujours dans le but de faciliter l'expression. Mais nous essayons aussi, peu à peu, de complexifier les thèmes abordés afin de préparer l'année de terminale.

Enfin, en terminale, nous travaillons pour l'épreuve du Baccalauréat en mettant l'accent sur l'expression orale.

Tout au long des 3 années de lycée, nous insistons également sur l'aspect culturel et civilisationnel. En effet, si les élèves choisissent une LVC, c'est aussi (et même peut-être surtout) parce que l'image du pays leur plaît et qu'ils désirent découvrir ou approfondir la connaissance d'une nouvelle culture. Ainsi, nous nous appuyons sur ce que les élèves savent déjà de l'Italie et cherchons à aller plus loin et à dépasser les stéréotypes.

Pour tous ceux qui auront choisi l’italien, le voyage linguistique et culturel en Italie (au moins un au cours de la scolarité au lycée) est le meilleur moyen de progresser en langue, puisqu'on est au contact direct des locuteurs italiens, et de découvrir, très concrètement le riche patrimoine culturel de l'Italie ainsi que le mode de vie des Italiens.

Étudier l'italien, c'est donc un moyen de se distinguer sur le marché du travail, tout en se faisant plaisir !

Possibilité d’inverser les langues en première en la prenant en LVB.