Bac L Bac L

Le bac L (littéraire)

Littérature, langues, littérature étrangère en langue étrangère, philosophie, histoire-géographie, arts... le bac L est une série recentrée sur les lettres.
 

Pour qui ?

Le bac L est destiné à ceux qui s’intéressent à la philosophie, à la littérature, aux langues, à l’histoire-géo… et qui sont curieux des différentes formes d’expression culturelle.

Cette série permet de choisir jusqu’à 3 langues vivantes, de renforcer sa LV1 ou LV2, d’étudier de manière plus approfondie la littérature étrangère ou les langues de l'Antiquité (latin, grec).

 

Au programme

  
En première
 

L’emploi du temps comprend des enseignements communs à toutes les séries générales (français, histoire-géographie, enseignement moral et civique, EPS et langues vivantes).

Leur objectif : partager une culture générale fondamentale.

S’y ajoutent des enseignements spécifiques, parmi lesquels :

  • un enseignement de littérature, qui diversifie les approches du texte littéraire et s’enrichit des autres langages artistiques
  • un enseignement de littérature étrangère en langue étrangère
  • un enseignement de sciences
  • un enseignement obligatoire à choisir parmi les langues et cultures de l'Antiquité, les arts (arts plastiques, cinéma audiovisuel), les langues vivantes ou les mathématiques


En terminale

Des enseignements communs demeurent (LV1 et LV2, EPS, enseignement moral et civique), à côté des enseignements spécifiques à la série L, pour tous les élèves :

  • histoire-géographie 
  • littérature
  • littérature étrangère en langue étrangère 
  • philosophie
 

De plus, s'ajoute un enseignement de spécialité au choix permettant d’acquérir des profils différents dans la perspective d’une poursuite d’études :

  • arts 
  • langues et cultures de l’Antiquité : latin 
  • langues et cultures de l’Antiquité : grec 
  • LV3 
  • LV1 ou LV2 approfondie 
  • mathématiques 
  • droit et grands enjeux du monde contemporain (initiation au droit à travers des exemples et des situations concrets, autour de 22 thèmes touchant au droit public, privé, international sur les questions fondamentales de société, en France ou à l'étranger).


Sans oublier, en 1re et en terminale

Deux enseignements facultatifs (au maximum) au choix dont seuls les points supérieurs à 10/20 seront pris en compte à l’examen du bac.



Poursuites d'études

Les littéraires s’inscrivent principalement à l’université en licence arts, lettres, langues ou sciences humaines (histoire, philosophie, sociologie…).

Certains le font en parallèle des CPGE littéraires, qui préparent aux concours des grandes écoles ( ENS, écoles de commerce, IEP…). Le taux d’admission étant réduit, la majorité d’entre eux poursuit en fac. Le droit convient aussi aux L.

L’objectif est de continuer en master ou de rejoindre une école pour acquérir une formation professionnelle : enseignement, documentation, journalisme, métiers du livre ou de la culture, traduction…

Il est possible d’opter pour un BTS ou un DUT. Certains forment aux métiers du tourisme, de la communication, aux carrières juridiques ou sociales. Ils peuvent être complétés
par une licence pro.

 

Perspectives professionnelles

Les débouchés se situent dans l’enseignement et les métiers de l’information et de la communication, la documentation, les bibliothèques, le journalisme, l’édition, la traduction et l’interprétariat, voire la publicité…
Sans oublier l’art et la culture (graphisme, design, architecture, culture, patrimoine, audiovisuel, théâtre, musique et danse).
Avec une spécialisation post-bac adaptée, les littéraires peuvent aussi s’orienter vers les métiers du droit, des ressources humaines, du marketing ou du tourisme.
Les secteurs du paramédical, de l’animation et du social leur sont également ouverts, de même que la fonction publique.