Bac ES Bac ES

Le bac ES (économique et social)

Le bac ES est un bac équilibré avec de l'économie, de la sociologie, de l'histoire, de la géographie, des maths... Une série pour approfondir la compréhension du monde contemporain.
 

Pour qui ?

Pour ceux qui s’intéressent aux questions d’actualité et aux problématiques économiques et sociales du monde contemporain.
 

Au programme

En première

L’emploi du temps comprend des enseignements communs à tous les élèves des séries générales (français, enseignement moral et civique, EPS et langues vivantes).

Leur objectif : partager une culture générale fondamentale et faciliter les éventuels changements de série.

S’y ajoutent des enseignements spécifiques, parmi lesquels :

  • un enseignement de sciences économiques et sociales pour s’approprier progressivement les concepts, méthodes et problématiques essentiels des 3 sciences sociales (science économique, sociologie et science politique) 
  • un enseignement de mathématiques pour acquérir un bagage solide et adapté aux poursuites d’études en économie et en sciences humaines

En terminale

La spécialisation devient plus forte.
Des enseignements communs demeurent (LV1 et LV2, EPS, enseignement oral et civique), à côté des enseignements spécifiques qui ont un poids plus important qu’en 1re  :

  • sciences économiques et sociales (coef. 7 ou 9) 
  • mathématiques (coef. 5 ou 7) 
  • histoire-géographie (coef. 5) 
  • philosophie (coef.4)

De plus, s'ajoute un enseignement de spécialité au choix permettant d’acquérir des profils différents dans la perspective d’une poursuite d’études  :

  • mathématiques 
  • sciences sociales et politiques 
  • économie approfondie

Sans oublier, en 1re et en terminale

Deux enseignements facultatifs (au maximum) au choix dont seuls les points supérieurs à 10/20 seront pris en compte à l’examen du bac.
 

Poursuites d'études

Le bac ES permet d’envisager des poursuites d’études longues dans une grande variété de domaines.

Plus de la moitié des bacheliers ES s’inscrivent à l’université, notamment en licence d’économie et gestion, de droit, de langues, de lettres ou de sciences humaines (histoire,
philosophie, sociologie…). L’objectif est ensuite de se spécialiser en master. L’accès sélectif est alors lié à la licence choisie.

Autre voie choisie : les classes prépa ou CPGE qui conduisent, selon les filières, à différents concours d’entrée de grandes écoles : écoles de commerce, ENS (écoles normales supérieures), IEP (instituts d'études politiques)…

Il est également possible d’intégrer une école directement après le bac, pour 3 à 5 ans d’études : écoles de commerce, de journalisme, d’architecture, IEP… Sélection sur concours ou dossier.

Enfin, opter pour un BTS ou un DUT, en 2 ans après le bac, permet d’exercer rapidement un métier ou de continuer ses études dans une large palette de spécialités (commerce, vente, gestion, communication, tourisme, carrières juridiques ou sociales…). Ces diplômes peuvent être complétés par une licence pro (en 1 an).
 

Perspectives professionnelles

Le bac ES prépare plus particulièrement aux métiers de la gestion, de la comptabilité, de la banque et des assurances, de la vente et de la distribution, des ressources humaines, du droit, de l’immobilier et de l’ enseignement.