Arts Plastiques Arts Plastiques

 ARTS PLASTIQUES

En seconde, l’enseignement en EDE Arts Plastiques offre aux élèves une initiation pratique et culturelle dans les domaines très vastes de l’art et de l’image, et surtout une découverte et une mise en contact avec les différents métiers. Pendant 3 heures chaque quinzaine, les jeunes sont amenés à pratiquer différents moyens techniques, des plus traditionnelles (dessin, peinture, photographie) aux plus récentes (vidéo, infographie) dans le but de développer leurs capacités créatives ; cette pratique s’appuie sur l’approche de quelques œuvres et productions artistiques variées. Ils rencontrent régulièrement des professionnels de l’art et de la culture – artistes, photographes, graphistes, personnels des musées, …), de façon à préciser en connaissance de cause leur orientation.
 
Spectateurs, créateurs ou interprètes, la plupart des élèves abordent les années lycée forts de pratiques culturelles diversement construites. Consommateurs plus ou moins critiques de l’offre artistique, ils sont nombreux à s’essayer à la pratique d’un art au-delà de ce que le collège leur a apporté. Ils cherchent, découvrent, inventent leur relation à l’art, entre passivité consommatrice et recherche créative.
A ce titre, tous les élèves peuvent profiter de cet enseignement d’exploration. Que leurs motivations s’appuient sur une pratique créative construite depuis plusieurs années ou qu’elles s’enracinent dans une curiosité naissante pour les œuvres (à voir, à écouter ou encore à lire), tous doivent trouver au sein de l’enseignement proposé un enrichissement artistique et culturel apportant les compétences nécessaires à la construction d’un projet de formation relié à un horizon professionnel.
Confronté aux exigences du projet, l’élève est amené à interroger les professionnels comme à découvrir la très grande diversité des métiers de la culture et des arts. En retour, les découvertes effectuées, les réflexions partagées et les connaissances acquises nourrissent la réalisation du projet en cours. Celui-ci est également alimenté par la rencontre et l’étude de références artistiques et esthétiques représentatives du domaine d’enseignement choisi. La diversité de ces apports complémentaires enrichit la culture artistique de l’élève, notamment pour ce qui concerne les grandes œuvres patrimoniales dont la connaissance est indispensable à la réussite d’études en ces domaines.
Au terme du projet – dont la finalité n’est pas d’aboutir à une forme présentable à un public extérieur –, l’élève aura confronté le sens d’un projet artistique aux contraintes et nécessités de sa mise en forme. Il aura acquis des connaissances lui permettant d’inscrire son intérêt pour les arts dans la réalité des pratiques culturelles contemporaines, de le référer à des métiers et d’évaluer les besoins de formation nécessaires à leur exercice. Il pourra alors choisir de poursuivre sa formation artistique au lycée, soit en suivant un enseignement artistique au choix en série L arts plastique soit en profitant d’un enseignement facultatif arts plastiques.
 
En première et en terminale Littéraire, l’option de spécialité Arts Plastiques permet aux élèves qui ont décidé de s’engager plus avant dans la formation artistique tout en conservant un enseignement généraliste, d’approfondir et de développer leurs connaissances en art, leurs capacités d’analyse des œuvres et leur démarche artistique à travers des pratiques diversifiées et en phase avec l’art vivant. Là encore, des rencontres avec des artistes et des professionnels, des sorties, des voyages, la participation à des événements et des expositions viennent enrichir la culture artistique, l’imaginaire et la créativité des jeunes. Cette option donne à leur baccalauréat littéraire une forte coloration culturelle qui peut être utile dans certaines formations supérieures même non artistiques.