Fonctionnement de l'annuaire ATRIUM Fonctionnement de l'annuaire ATRIUM

L'annuaire des utilisateurs ATRIUM s'appuie sur les bases SIECLE/STS-WEB pour les lycées de l'Education Nationale et sur les bases Libellule/Guépard/Colentagri pour les lycées agricoles.

 

Cas des lycées de l'Education Nationale

L'annuaire ATRIUM des lycées de l'Education Nationale est synchronisé avec les bases SIECLE/STS-WEB de chaque établissement. En début d'année, l'ensemble des élèves, enseignants, personnels non enseignants et parents présents dans les bases SIECLE/STS-WEB de chaque établissement sont extraits par les services académiques dans des fichiers au format XML, appelés Annuaire Académique Fédérateur. Ces fichiers sont ensuite transmis par les services académiques à ATRIUM et servent donc à initialiser la base des utilisateurs ATRIUM. Ensuite, le reste de l'année, des extractions sont réalisées à la fin de chaque journée. Ces extractions, qui contiennent l'ensemble des mises à jour effectuées dans SIECLE/STS-WEB dans la journée écoulée (ajout, modification, suppression d'utilisateurs), sont injectées toutes les nuits dans la base des utilisateurs d'ATRIUM. Ainsi, une mise à jour effectuée le jour J dans les bases SIECLE/STS-WEB est prise en compte dans ATRIUM à J+1.

En plus de ces extractions partielles quotidiennes, des extractions complètes des bases SIECLE/STS-WEB sont réalisées chaque week-end et injectées dans ATRIUM, afin de re-synchroniser complètement l'annuaire des utilisateurs ATRIUM avec les bases SIECLE/STS-WEB.

 

Cas des lycées agricoles

L'annuaire ATRIUM des lycées agricoles est synchronisé avec les bases Libellule/Guépard/Colentagri de chaque établissement. En début d'année, l'ensemble des élèves, enseignants, personnels non enseignants et parents présents dans les bases Libellule/Guépard/Colentagri de chaque établissement sont extraits par les services de l'enseignement agricole dans des fichiers au format XML. Ces fichiers sont ensuite transmis par les services de l'enseignement agricole à ATRIUM et servent donc à initialiser la base des utilisateurs ATRIUM. Ensuite, le reste de l'année, des extractions sont réalisées à la fin de chaque journée. Ces extractions, qui contiennent l'ensemble des mises à jour effectuées dans Libellule/Guépard/Colentagri dans la journée écoulée (ajout, modification, suppression d'utilisateurs), sont injectées toutes les nuits dans la base des utilisateurs d'ATRIUM. Ainsi, une mise à jour effectuée le jour J dans les bases Libellule/Guépard/Colentagri est prise en compte dans ATRIUM à J+1.

En plus de ces extractions partielles quotidiennes, des extractions complètes des bases Libellule/Guépard/Colentagri sont réalisées chaque week-end et injectées dans ATRIUM, afin de re-synchroniser complètement l'annuaire des utilisateurs ATRIUM avec les bases Libellule/Guépard/Colentagri.

 

Schéma récapitulatif :

 

Les comptes ATRIUM issus des bases établissements étant synchronisés avec ces bases établissements, ils ne peuvent pas être modifiés directement dans ATRIUM, mais uniquement dans les bases établissements. Ainsi, si vous rencontrez une erreur sur un compte ATRIUM issu des bases de votre établissement (erreur dans l'écriture du nom ou du prénom, mauvaise affectation à une matière ou une classe,…), vous devez effectuer la mise à jour du compte dans les bases de votre établissement, et non dans ATRIUM. De même, si vous constatez qu'il manque un utilisateur de votre établissement dans ATRIUM, vous devez vérifier au niveau de vos bases établissements que l'utilisateur est correctement saisi et que ses affectations sont bonnes. Enfin, si vous constatez qu'il y a un utilisateur en trop dans ATRIUM, vous devez vérifier que l'utilisateur a bien été supprimé de vos bases établissements.

En revanche, si vous souhaitez ajouter dans ATRIUM des utilisateurs qui n'ont pas vocation à être dans les bases de votre établissement, vous pouvez créer manuellement des comptes directement dans ATRIUM (cf. section dédiée), pour compléter l'annuaire ATRIUM.

 

Remarque: Pour les lycées de l'Education Nationale, si tous les enseignants de l'établissement n'ont ni matière ni classe, le problème vient très certainement de l'absence de publication des services STS-WEB dans SIECLE. Il faut donc vérifier que la saisie des services dans STS-WEB est correcte puis faire la publication de ces services dans SIECLE.